Mieux comprendre

Pourquoi choisir un adoucissant hypoallergénique ?

1 juin 2018

Chemise en lin, pull en laine, T-shirt en coton, serviette de bain moelleuse ou drap de soie… on aime notre linge quand il respire la propreté et qu’il caresse la peau en douceur ! Alors fini les tissus rêches et les fibres cassantes, on se met à l’adoucissant ! Oui, mais pas n’importe lequel : un adoucissant hypoallergénique.
Pourquoi ? Comment ? Nos réponses pour un monde plus doux…

 

Adoucissants : pourquoi les utiliser ?

L’action des adoucissants est aujourd’hui connue de tous : il s’agit d’assouplir le linge pour le rendre plus souple et plus agréable au toucher. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on les appelle aussi des « assouplissants ».
Mais selon les médecins, certains agents utilisés dans ces produits ne sont pas à utiliser avec toutes les peaux : les asthmatiques, les personnes sujettes aux allergies, les peaux sensibles mais aussi la peau des bébés sont particulièrement fragiles.

Le choix de l’adoucissant devient alors primordial, car ses composants s’imprègnent dans le linge lors du dernier rinçage du cycle de lavage en machine. Les actifs restent dans les fibres des vêtements et c’est ainsi qu’ils se retrouvent en contact avec la peau.
Or, certains de ces agents contenus dans les assouplissants peuvent provoquer des réactions cutanées. Parmi les plus potentiellement allergènes : le butylphenyl methylpropional, les phosphates, les éthers de glycol, les phtalates, les colorants ou encore les isothiazolinones.

 

Un adoucissant hypoallergénique, oui, mais surtout un adoucissant sans allergène

Pour éviter de se retrouver avec la peau qui gratte et qui rougit, et pour préserver la peau de pêche de votre tout-petit, vous pouvez offrir un rinçage supplémentaire à votre linge après le passage de l’assouplissant, mais vous pouvez aussi simplement choisir un adoucissant sans allergène.
Facile à dire ! Encore faut-il savoir repérer ces fameux allergènes, car de très nombreux adoucissants (même hypoallergéniques !) en contiennent sous diverses formes.

Pour protéger les consommateurs les plus sensibles, une directive européenne impose aux fabricants de signaler très clairement les substances potentiellement allergènes (26 sont répertoriées par la communauté européenne) dans la liste des ingrédients présente sur l’emballage. Mais ils ne doivent indiquer leur présence que si leur concentration dépasse les 100 mg/kg (0,01%). Ce qui veut dire que vous ne serez pas avertis de leur présence s’ils sont présents en quantité inférieure... C’est la raison pour laquelle nous vous conseillons de porter votre choix sur un adoucissant hypoallergénique, comme celui de L’Arbre Vert ! Approuvé par les médecins allergologues de l’Association de Recherche Clinique en Allergologie et Asthmologie (ARCAA), il est respectueux de la peau et s’utilise volontiers en complément de la lessive L'Arbre Vert.

 

Des vêtements faciles à sécher et agréables à porter !

En suivant ces quelques conseils, vous devriez obtenir un linge moelleux et confortable, très subtilement parfumé ! Un parfum discret, c’est aussi le rôle d’un adoucissant sans allergène.
Autre avantage : les tensio­actifs de l’adoucissant se déposent sur les fibres pour les démêler et les lisser, ils rendent donc le repassage plus aisé !

 

Trois petits conseils pour terminer

1/ Réduisez les doses : pas besoin de mettre des quantités trop importantes d’adoucissant hypoallergénique !
2/ Si votre eau n’est pas trop « dure » (riche en calcaire et en magnésium), l’utilisation d’un assouplissant, même sans substance dite allergène, est peut-être superflue…
3/ Sachez enfin que la présence de fragrances est souvent significative en terme de substances allergisantes…

Bonne journée pleine de douceur à tous !

 

Plus de conseils, plus d’astuces, plus de respect sur Graine de Respect !