Conseils astuces

Comment décrypter les étiquettes ?

14 décembre 2016

Tous les produits, qu’ils soient alimentaires, d’entretien, cosmétiques etc., possèdent une étiquette dont la fonction première est de donner au consommateur les informations sur le mode d’emploi, sa composition.

Mais comment faire pour bien les décrypter ? Zoom sur celles figurant sur les produits détergents.

1. Les mentions obligatoires

Quel que soient leurs marques ou leurs applications, tous les produits d’entretien et toutes les lessives possèdent une étiquette sur laquelle vous trouverez les informations suivantes :

  • Sa contenance
  • Son mode d’emploi
  • Les conseils d’utilisation
  • Les pictogrammes de sécurité
  • Les risques encourus en cas d’exposition
  • Les gestes à effectuer en cas d’emploi inapproprié du produit

2. La composition

Elle est renseignée sous forme de fourchettes exprimées en pourcentages : moins de 5%, de 5 à 15%, de 15 à 30% et plus de 30%.

Ces fourchettes sont utilisées pour indiquer la présence de types de composants lorsqu'ils sont en concentration supérieure à 0,2% du poids du produit.

Par ailleurs, au-delà d'une concentration de 0,01% du poids, les molécules figurant dans la liste des 26 substances allergisantes doivent être indiquées sur l'étiquetage.

Enfin, et ce quel que soit leur concentration, la présence d'enzymes, d'azurants optiques, de désinfectants, de parfums et de conservateurs doit également être mentionnée.

Si vous avez des questions sur les compostions des produits, sachez que les fabricants sont tenus d’indiquer sur internet la composition de leur produit.

3. L'étiquetage environnemental ou santé

Aujourd'hui, la plupart des emballages affichent des slogans ou des logos écologiques ou santé pouvant concerner l'emballage ou le produit. Mais seuls deux labels sont reconnus par les autorités :

  • L’Ecolabel Européen qui garantit un moindre impact environnemental et sanitaire
  • Le label Allergènes Contrôlés mis en place par l’ARCAA (Association de Recherche Clinique en Allergologie et Asthmologie). Il garanti l’exclusion de toute substance actuellement répertoriée comme responsable d’allergie cutanée (linalol par exemple) et les substances sensibilisantes (dérivés d’isothiazolinone par exemple).

Plus de conseils, plus d’astuces, plus de respect sur Graine de Respect !